Locaux Temporaires du CE Cogip

Les Forces Vives de la Cogip
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 360

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Mainard
Directeur des Ressources Humaines
Directeur des Ressources Humaines
avatar

Nombre de messages : 4471
Localisation : Théorique: Bureau RH, 3ème étage - Pratique: Restauratec
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: 360   Mar 9 Oct à 6:51

Ah ouais, le multi a pas l'air mal. Par contre j'ai vu une vidéo de gameplay solo et j'ai eu peur à l'époque. Les héros sont de vrais tanks, il prennent des rafales sans broncher, et quand un finit par mourir, son pote immortel vient le ranimer tranquilos sous une pluie de balles. Les flics ont une IA digne de GTA et ne se planquent même pas, ça lag pas mal et les environnements sont plutôt vides.
Bref, à son annonce j'étais super emballé par son concept, mais là j'attend de voir. Army of Two s'annonce bien plus prometteur pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogipairsoft.free.fr
rrenouille

avatar

Nombre de messages : 518
Age : 39
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: 360   Mar 9 Oct à 9:55

espèce de mauvais, Bertier, tu te moques de moi quand j'éternue!!! PEUH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertier
Responsable des Acquisitions Electroniques
Responsable des Acquisitions Electroniques
avatar

Nombre de messages : 2350
Age : 46
Localisation : 3ème porte au fond a droite, a coté des toilettes.
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: 360   Mar 9 Oct à 10:14

Mardi 25 Décembre, 9h27
Londres, devant le siege de la Northern Bank.

"Ok Mainard, tu as bien compris le topo ? On rentre dans 3 minutes, je neutralise le gardien de droite, toi tu t'occupes de celui de l'accueil et des deux à gauche, pendant que je fonce vers le déclencheur de l'alarme. Et rappelles toi, on..."

"Ouais ouais je sais Bert', on ne tire pas tant que les caméras sont pas coupées. Ca fait 100 fois qu'on l'fait ton topo. Laches moi un peu."

Mainard tire une nouvelle taffe sur sa cigarette. Son talent de braqueur est tel qu'il arrive toujours à finir sa cigarette à l'heure pile-poil pour le début des opérations. Et pour l'instant, elle a l'air de pouvoir tenir encore 3 minutes...
Bertier de son coté n'arrète pas de remettre ses lunettes en place. Toujours nerveux comme à son habitude, il vérifie que tout est ok, jusqu'aux plis de son costume noir, comme si cela faisait partie du plan.


9h30
Mainard écrase son mégot sous sa chaussure de cuir noir au moment où la montre de Bertier sonne 2 petits coups brefs.
"Ok, Go !"

Les deux hommes pénètrent dans le grand batiment anglais. Le hall marbré gigantesque les accueille dans un silence quasi religieux seulement dérangé par les chuchotis entre clients et banquiers.
Mainard s'avance nochalament vers l'accueil, faignant un quelcoque renseignement à demander. Il lache au passage un large sourire aux 2 gardiens à sa gauche, qu'il sait bientot morts.
Bertier, lui, se dirige immédiatement vers le petit hall d'attente. Celui là même qui abrite la boite de fusible gérant les caméras de surveillance. Il passe à quelques centimètres du compteur, y fixe un morceau de pate et s'assoit posément avec les autres clients.
Mainard porte la main à l'intérieur de sa veste comme pour chercher un document, sentant à tatons la poignée de son Tec-9.
Bertier porte la main dans sa poche sentant le petit boitier de plastique sur lequel se trouve le bouton du détonateur.


9h31

Bertier appuie sur le bouton.
Une détonation survient dans le petit hall, faisant voler la porte de l'armoire à fusible dans le visage d'une personne assise.
Mainard sort son pistolet mitrailleur et ouvre le feu sur le vigie de l'accueil. Puis abat les deux garde à gauche qui toucheront le sol à peu près au même moment que le premier tué.
Bertier saisit son arme de poing et se rue vers le bureau de l'employée chargée de déclencher l'alarme, abattant au passage le garde qui venait de porter la main à son holster.


9h36

Mainard tire sur la clope qu'il vient d'allumer et recommence à faire joujou avec une des deux armes des gardes qu'il a abattu. Son Tec-9 posé à coté de lui, touchant presque la flaque de sang s'écoulant du crane de la malheureuse employée à l'alarme.
Clients et autres ont été regroupé devant lui, dans le grand hall. certains ont essayé de s'enfuir mais il a suffit d'en descendre 2 et ils se sont calmés. Il fini sa cigarette et ira les ranconner tout a l'heure...
Bertier lui descend les marches vers le coffre fort accompagné du directeur et un autre banquier. Ils arrivent devant la première grille de la salle.


9h37

"Tape le code !"
Le directeur a une seconde d'hésitation.
Blam !
La cervelle de l'autre banquier vient de voler à travers les barreaux de la grille.
Un filet d'urine s'écoule le long du mocassin du directeur pendant qu'il s'affaire, en pleurant, à taper le code.

Dans le hall, quelques personnes sursautent à la nouvelle détonation. Mainard se lève, écrase sa cigarette dans la mare de sang sur le bureau, prend son Tec-9 et se dirige vers les otages.


9h38

Le directeur tire de toutes ses forces sur la lourde porte du coffre fort. Dérapant légèrement à cause du marbre et de sa pisse, il sanglotte toujours.
Bertier, lui, contemple et savoure le spectacle qui s'offre petit à petit à lui.
Mainard, lui regarde une nouvelle fois sa montre tout en menacant un client un peu trop radin.
"Magne toi Bert' on avait dit un quart d'heure..."


9h39

Driiing !
Bertier regarde la sonnette d'incendie maculée du sang du directeur.
"L'enfoiré !"
Il se précipite à l'intérieur de la salle des coffres, cherchant celui ayant le numéro qu'il a appris par coeur.
Au même instant, Mainard se relève, il vient de fouiller le corps du client récalcitrant et marmonne entre ses dents serrées autour du filtre de sa cigarette :
"Mais quel sac ce Bertier..."


9h42

Le coffre est enfin dans le sac. Les voila riches... Pour l'instant.
Bertier monte les marches 4 à 4.
En haut, Mainard, depuis une fenêtre, voit arriver un camion de pompiers accompagné de 3 voitures de patrouille.
"Eh merde !"


9h44

Mainard et Bertier ouvrent le feu sur les otages en leur hurlant de sortir, ceux ci, pris de panique, s'enfuient en se bousculant et se marchant dessus vers la sortie.
Noyés dans la masse des quelques 50 personnes qui évacuent, Mainard et Bertier profitent du couvert offert par les otages pour rejoindre leur véhicule.


9h51

Encore groggy sous le choc de l'accident, Bertier, serrant toujours son sac contre lui, parvient à ouvrir la malle criblée de balles. Il saisit son Type 89, une kalash et s'avance vers Mainard qui s'extirpe tant bien que mal du siège conducteur.
"Les flics seront là dans une seconde. Attrape ca, tu prends le sac, moi je te couvre"
Mainard acquiesse d'un hochement de tete, la balle fichée dans son épaule le fait terriblement souffrir et Bertier l'a bien compris...
Il enfile le sac tant bien que mal et enleve la sécurité de son arme.
Deux voitures de police s'avance dans la ruelle où ils se sont accidentés.


10h07

"Bordel !"
Mainard s'effondre au sol, se tenant la jambe.
Il se tourne vers Bertier, qui couvre toujours les arrières et n'a pas vu son ami à terre.
"Aaaaah Bert', chuis touché, merde ! Viens... viens m'aider... Aaaah"
Bertier jette un coup d'oeil derrière lui et se met à couvert derrière un container à ordure. Son type 89 est vide et il vient de finir son dernier chargeur.
Il jette l'arme par terre et se dirige accroupi vers Mainard.
"Aaaah bordel ! Sort moi de là vieux frère"


10h08

"Désolé vieux frère" Bertier pointe le Tec-9 qu'il vient de prendre à la ceinture de Mainard vers celui ci.
"Nooooooo..." Blam ! Mainard s'effondre dans un gargouillis.
Bertier arrache le sac au corps sans vie et s'élance dans la ruelle.


10h09
"Enfin !"
Il voit au loin la gare de triage. Ici, au moins, les flics pourront pas le suivre. Il sort de la ruelle, entendant derrière lui les pas de ses poursuivant et s'engage dans l'avenue qui le sépare de son but.


10h10
Le crépitement des armes continue tandis que Bertier voit le sol se rapprocher de lui à une vitesse hallucinante.
Ses jambes n'arrivent plus à le porter et il ne parvient pas à ralentir sa chute.
Il sent encore des balles pénétrer sa peau, mais il n'a plus mal.
Le bitume se rapproche encore, mais bien moins vite, comme si tout ralentissait. De plus il a l'air vraiment accueillant, Bertier se sent tellement... fatigué... Il va peut etre se reposer ici une minute ou deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leguellec
Responsable Logistique
Responsable Logistique
avatar

Nombre de messages : 1614
Age : 36
Localisation : Dans un AUTRE Local de CE; entrain de boire un Café FROID-chaud
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: 360   Mar 9 Oct à 11:20

10H12

Alors que le sang encore fumant du dernier braqueur se répandait sur le bitume gelé par la saison, l'inspecteur Leguellec se tourne vers sa coéquipière Nicole, une nouvelle dans la brigade. D'un coup de pied, elle pousse le Tek-9 loin du corp gisant au sol.
A l'arrivé de leur superrieur, le commissaire Shoulet, les deux coéquipiers sentaient la gueulante arrivé. Ils avaient, surtout lui, joué un peu trop de la gachette.
Il y avait encore des morts, plus personnes à juger et des véhicules détruits.

10H32

Après avoir tourné le dos à son superrieur après une hurlante de celui ci sur son inaptitude à garder son sang froid et sur son besoin compulsif d'envoyer les coupables au fond du trou, Leguellec, rattrappé par sa coéquipière qui a tenté de calmer le commisaire, tire un grand coup sur sa clope presque éteinte par l'action et le froid ambiant. Sans lever la tête, il monte dans sa voiture cribblé de balle, tourne la clef du contact et démarre. La journée fut éprouvante mais, il savait que, malgrè ses prises de bec avec son superrieur, il était, avec sa coéquipière, un tamdem de choc que l'on appellait toujours dans des situations telles que celle-ci.

21H30

Devant un double scotch in the Rock, Leguellec noie ses souci avant que son bipeur le ramène dans ce qu'il sait faire de mieux, traquer les criminels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertier
Responsable des Acquisitions Electroniques
Responsable des Acquisitions Electroniques
avatar

Nombre de messages : 2350
Age : 46
Localisation : 3ème porte au fond a droite, a coté des toilettes.
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: 360   Mer 10 Oct à 3:35

Pendant ce temps la, a Tijuana, un jeune étudiant pubère de 17 ans du nom de Riffart se fait dépuceler par une mexicaine payée par ses amis de la confrérie des Béta Zeta Alpha du campus de l'UCLA.
Il aura encore de nombreuses relations sexuelles non protégées cette nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rrenouille

avatar

Nombre de messages : 518
Age : 39
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: 360   Mer 10 Oct à 10:39

Et à des kilomètres de là, alors que Vincenzo survivait à des coulées de lave, une rrenouille sans peur affrontait une fenêtre sauvage au cadre affuté, qui eut raison de la bonne santé de son arrête nasale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertier
Responsable des Acquisitions Electroniques
Responsable des Acquisitions Electroniques
avatar

Nombre de messages : 2350
Age : 46
Localisation : 3ème porte au fond a droite, a coté des toilettes.
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: 360   Jeu 4 Sep à 3:06

Pardonnez moi mon pere car j'ai peché

Oui je hais au plus haut point cette truelle de tom clancy qui nous balance des bouquins minable sans imagination et des jeux, fut un temps, encore plus pourrav'

Oui j'ai bien dis fut un temps car voyez vous, mon pere, je pense que je vais ressombrer avec le prochain jeu estampiller tom "connard" clancy

Oui c'est vrai j'ai fauté avec GRAW

Oui c'est vrai j'ai failli par deux fois avec R6 Las Vegas

Oui c'est vrai lorsque j'ai vu la preview sur JV.com de EndWar mes pensées étaient impures et j'ai du lutter pour garder la foi

Mais, mon pere, apres avoir vu le reportage sur NoLife (cette chaine satanique) je ne peux que etre faible !

Deja seduit par le systeme des ordres par micro, je me vois maintenant me languir de la date de sortie du jeu, que je prendrais probablement en US si dézonné pour parfaire ma maitrise de la langue de Chekh Spir

Unit four go to Tango
Unit Three upgrade unit Four
Unit two abort, abort !

rhaaaaaaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mainard
Directeur des Ressources Humaines
Directeur des Ressources Humaines
avatar

Nombre de messages : 4471
Localisation : Théorique: Bureau RH, 3ème étage - Pratique: Restauratec
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: 360   Jeu 4 Sep à 4:49

Les ordres au micro j'attend de voir ça. Si ça marche aussi bien que dans R6 III sur Xbox c'est même pas la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogipairsoft.free.fr
Bertier
Responsable des Acquisitions Electroniques
Responsable des Acquisitions Electroniques
avatar

Nombre de messages : 2350
Age : 46
Localisation : 3ème porte au fond a droite, a coté des toilettes.
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: 360   Jeu 4 Sep à 5:16

Boarf lui hé, bien sur que t'auras moins de possibilité que dans un vrai STR surtout niveau tactique, et j'attends aussi moi de voir en live ce que ca donne (meme si je trouve le reportage de no life avec le canadien qui explique plutot interessant).
Mais bon, graphiquement il est plutot joli, on peut jouer en multi jusqu'a 4vs4 et les ordres restent simples meme pour des manoeuvre compliquées.

Apres c'est sur, tout va reposer sur l'ia et la reconnaissance vocale, si on se retrouve avec des plots qui pigent pas ce qu'on leur dit ca va faire remake de l'irak héhéhé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mainard
Directeur des Ressources Humaines
Directeur des Ressources Humaines
avatar

Nombre de messages : 4471
Localisation : Théorique: Bureau RH, 3ème étage - Pratique: Restauratec
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: 360   Jeu 4 Sep à 6:19

C'est bien de la reconnaissance vocale dont je parle. Jusqu'à présent ça a toujours été catastrophique. Alors ils ont certainement fait des progrès, mais je pense que dans Endwar c'est juste une feature pour donner de l'originalité au titre, et que tu vas te retrouver bien vite à jouer à la manette :p
Après moi j'aime pas les STR donc bon, à la limite perso je m'en tape Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogipairsoft.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 360   

Revenir en haut Aller en bas
 
360
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Locaux Temporaires du CE Cogip :: Airsoft :: Restauratec-
Sauter vers: